Détail du projet

Titre du projet:
MONITORING ET REPORTING DES CAS DE DETENTIONS ET ARRESTATIONS ARBITRAIRES A BRAZZAVILLE
Numéro du contrat:
N/A
Coût du projet :
10 000 EUR
Date début :
2017-09-01
Date fin :
2018-11-30

Objectifs du projet

-Identifier des gardes à vue et détentions préventives excessives à Brazzaville et faciliter leur libération sans conditions ;
-Mobiliser l’opinion nationale et internationale à travers le bulletin Conjoncturis sur les arrestations, détentions arbitraires, actes de tortures et disparitions forcées.

Contenu du projet

Depuis le Référendum constitutionnel d’octobre 2015 et l’élection présidentielle de mars 2016, la République du Congo connait une crise politique sans précédent aux conséquences multiples : arrestations politiques, détentions arbitraires, réglementation des actes de torture et autres traitements cruels, inhumains et dégradants. C’est dans ce contexte que l’Association Avenir NEPAD Congo s’est fixé pour mission de contribuer au renforcement de l'Etat de droit, ainsi qu'à la promotion et à la protection des droits de l'homme et des libertés fondamentales dans l’arrondissement 1 Makekeleke et la localité de Dolisie. Il a été question à travers ce projet de mener des actions de monitoring dans les lieux de détention afin d’identifier les potentiels gardes à vue et détenus préventifs d’une part et renforcer la mobilisation de l’opinion autour de la situation des droits de l’homme en République du Congo.

Activités prévues

-Publications de 10 numéros du bulletin Conjoncturis sur différentes thématiques liées à la torture, la situation de l’univers carcéral, les droits humains et les droits humains.
-Animation de 32 émissions radiophoniques à Dolisie pour faire l’Echo des Droits Humains
-Réalisation des visites sur les lieux de détentions
-Distribution de 19 affiches, prospectus imprimés ;
Rencontres et échanges avec les officiers pour discuter de l’éducation aux droits humains et la situation des détenus

Résultat attendus

R.1-Le monitoring sur les gardes à vue et détentions préventives excessives est assuré
R.2-L’opinion nationale et internationale est mobilisée sur les arrestations, détentions arbitraires, actes de tortures et disparitions forcées.

PARTENAIRES